Comment résilier votre contrat d’assurance auto ?

Résilier un contrat d’assurance auto demeure facultatif et légal. La loi Hamon ou celle Châtel et/ou les stipulations contractuelles autorisent l’une des parties démotivées à résilier ledit contrat. De ce fait, il s’avère indispensable de comprendre les conditions de mise en œuvre de la résiliation du contrat d’assurance auto.

Pourquoi résilier d’assurance auto ?

Voici généralement les raisons qui poussent l’assuré à résilier un contrat d’assurance auto. Tout d’abord, la loi Hamon autorise à tout assuré français de résilier son contrat pour cotiser dans une nouvelle assurance qui lui convient le mieux. Ensuite, la résiliation de son contrat d’assurance peut se faire avec ou sans motif. Souvent, certains assurés préfèrent résilier l’ancien suite a une vente, une soustraction frauduleuse, une perte, un déménagement, une cessation définitive d’activité ou une destruction d’un bien qui est exclu de la couverture auto. Enfin, le fait de changer de contrat d’assurance permet de profiter d’une garantie plus confortable, sur-mesure, dans de meilleures conditions (tarifaire et garantie), et pour mieux épargner.

Le moment propice pour résilier son contrat d’assurance auto

La loi et/ou les stipulations contractuelles sont censées accorder aux parties le bénéfice ou le droit de résilier un contrat d’assurance auto. A cet effet, en théorie, le moment opportun pour exercer ce droit c’est après la première année du contrat et ce, gratuitement. En pratique, vous avez droit à un délai de 3 mois au maximum avant la date d’anniversaire dudit contrat, d’exprimer votre décision de le résilier ou de refuser sa reconduction.

Comment résilier votre contrat d’assurance auto ?

Il faut respecter les démarches suivantes pour résilier un contrat d’assurance auto. D’abord, vous devrez choisir au préalable votre nouvel assureur avant de mettre un terme à votre ancien contrat d’assurance. Ensuite, vous devrez souscrire un contrat d’assurance auto auprès du nouvel assureur. Il appartient ensuite à ce dernier de résilier le contrat d’assurance auto précédent ou à vous-même d’y procéder via l’envoi de LRAR auprès de l’ancien assureur, mentionnant comme objet la résiliation d’assurance auto. Il vous incombe de récupérer certaines informations relatives à l’ancien contrat, notamment votre numéro, vos coordonnées et les siennes et les remettre au nouvel assureur. Enfin, si la loi Hamon accorde aux assurés la possibilité de résilier son contrat d’assurance après un an d’engagement, à tout moment sans être obligés de se justifier et sans frais, la loi Châtel oblige les assureurs d’informer, par avis l’échéance annuelle, leurs assurés. Cela, dans un délai de 15 jours à 3 mois et ce, préalablement à la date d’une éventuelle tacite reconduction.

Assistance 0 km, comment ça marche ?
Comment assurer un deuxième conducteur ?