Dans quel but la franchise médicale a-t-elle été mise en place ?

Avec le temps et les époques, le monde n’a jamais eu de cesse de changer. Il est en évolution perpétuelle même à ce jour. Le domaine de la médecine est particulièrement touché par ces progrès. En effet, à ce jour, beaucoup de maladies jugées incurables sont aujourd’hui facilement soignables. Le matériel est de plus en plus performant, exactement comme les soigneurs eux-mêmes. Cependant, il ne faut pas oublier que tout changement à ses bons côtés, mais également quelques revers plus sombres. En outre, en dépit du fait que plusieurs maladies sont complètement enrayées à l’heure actuelle, de nouvelles maladies qui semblent elles aussi incurables sont apparues. C’est pour lutter contre cela que la franchise médicale a été établie.

En quoi consiste la franchise médicale au juste ?

La franchise médicale est considérée comme étant un montant plus ou moins important que l’assurance médicale prélève sur le montant des remboursements de médicaments, les transports sanitaires. Elle est en vigueur en France depuis 2008. La franchise médicale ne peut dépasser les 50 euros par an. L’assureur doit donc faire très attention. La franchise médicale est en outre utilisée et surtout mise en place dans le but d’allouer des fonds à la lutte contre le cancer ou encore la maladie d’Alzheimer.

Qui est concerné par cette franchise médicale ?

Normalement, tous les assurés qui sont majeurs ou en d’autres termes plus de 18 ans sont concernés par ce procédé. Il existe cependant quelques exceptions à ce principe. En premier lieu, il y a les jeunes filles mineures qui sont exonérées de cette franchise dans le cadre de la contraception. En second lieu, il y a les femmes enceintes. Il y a également les militaires blessés au combat ou encore les bénéficiaires d’aides médicales de l’État. La franchise médicale s’applique donc à pratiquement tout les plus de 18 ans sauf ces quelques exceptions.

Dans quel autre cas y a-t-il une exonération en ce qui concerne la franchise médicale ?

Il existe des situations exceptionnelles où la franchise médicale ne s’applique pas outre le cas de la personne qui est concernée. En effet, dans le cadre d’une hospitalisation, la franchise médicale ne s’applique pas sur les actes paramédicaux qui sont octroyés aux patients même s’il fait partie des personnes concernées par la franchise médicale. De même, lors d’un transport aux urgences, la franchise ne s’applique pas non plus. Dans les cas d’urgence, la franchise médicale n’a pas lieu d’être, que ce soit pour les actes paramédicaux ou les transports sanitaires

Comment choisir sa mutuelle santé auto-entrepreneur ?
Aide médicale de l’État : qu’est-ce que l’AME ?